Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Écoute-nous (Liz Coley)

Publié le par Chris Mo

Écoute-nous (Liz Coley)

Liz Coley

Écoute-nous

Presse de la Cité (2014)

Pretty Girl-13

Harper Collins (2013)

« Thriller », Suspens psychologique.

« Écoute-nous » est le premier ouvrage de l’auteure publié à compte d’éditeur (un autre fut auto édité, « Out of Xibalba », en 2011) ; le bouquin est déjà paru sous le titre « Angie, 13 ans, disparue… » chez France Loisirs et chez Presse de La Cité en 2013, c’est donc une réédition, il a aussi été traduit dans près d’une dizaine de langues. L’auteure vit aux États-Unis.

Quelque part aux États-Unis, à notre époque, Angela Gracie Chapman n’avait que 13 ans quand elle disparut alors qu’elle participait à un camp scout.

3 ans plus tard, en phase de devenir pratiquement un triste souvenir au sein de sa communauté, elle réapparaît amnésique. Ce qui la plonge dans une totale confusion.
S’ensuit une période électrique de réinsertion dans sa famille, dans sa vie estudiantine et dans un quotidien qui se reconstruira au fil d’entretien intense avec la psychothérapeute, le Dr Grant.

Le coup de glaive qui pourrait lui être fatal psychologiquement surgit au moment où Angela apprend qu’elle est sujette aux troubles dissociatifs multiples – càd qu’elle héberge des personnalités multiples, réaction d’auto défense lorsqu'un individu est confronté à une grande souffrance. Ce qui laisse entendre qu’en plus des difficultés engendrées par son retour inattendu, que cela implique des inconnues plus complexes pour réordonner sa mémoire dans le but de comprendre ce qui a pu lui arriver pendant 3 longues années.

Les marques laissées sur son corps laissent entendre qu’elle a vécu une horreur innommable.

 

Avis

Résumé de la sorte, le livre apparaît comme une bombe inévitable.
Néanmoins, cette histoire laisse dubitatif.
D’un côté, il y a une intrigue alléchante. Un développement contrôlé, une gestion de la psychologie du personnage principal, très difficile (passé d’un alter à un autre et de Angela aux alters dans toutes situations) bien monté et irréprochable. Des lignes rapides, un rendu impeccable. Donc, oui, en plus d’apprendre quelque chose sur cette « maladie » peu courante, le lecteur est pris par cette affaire dramatique et a besoin de savoir si la malheureuse va s’en sortir. Et surtout, comment ?

D’un autre côté, le reste est vraiment balancé en « Backstage » et provoque ce manque qui aurait pu rendre le livre plus explosif. J’entends par là le rôle des parents, celui de l’inspecteur de police ainsi que les décors et les ambiances. Tout cela est très minimisé. La fin est balancée dans les étoiles à grande vitesse. En gros, c’est un peu à l'eau de rose.
Le rôle d’Angela, lui-même, est trop brillant : elle se contrôle magnifiquement malgré tout, elle assure tout le temps, elle a une diction bien meilleure que la plupart des jeunes de son âge qui n’ont jamais été enfermé pendant des années, etc. À mon sens, l’adolescente gère trop bien. De cette condition, il résulte un manque de profondeur et de méticulosité contextuelle extérieure à la mésaventure de premier ordre.

 

Ecoute-nous par Liz Coley
Ecoute-nous
tous les livres sur Babelio.com

Commenter cet article