Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les quinze premières vies d'Harry August (Claire North)

Publié le par Chris Mo

Les quinze premières vies d'Harry August (Claire North)

Claire North

The First Fifteen Lives of Harry August

Orbit/GB - 2014

Editions Delpierre - 2014

 

Tel le phénix, il renaît de ses cendres…

Il ne s’agit pas ici de combustion spontanée, mais bien du principe de résurrection. En clair, revenir à la vie. Et ce, toujours à la même époque. Ce qui confère à la personne concernée une longévité quasi éternelle en plus d’un coup de bol monstrueux.

Quelle veine a Harry August — comme tous les Kalachakras (déf. : roue du temps, cycle temporel) de sa communauté, càd ceux qui ont une vie circulaire ; contrairement à nous simple mortel à la ligne de vie extrêmement droite, raide, fragile et trop courte – de vivre un fantasme ancestral.

« Et si je pouvais tout reprendre à zéro – en me souvenant de mes vies précédentes, que ferais-je ? » Une quête vers le savoir absolu. Sans limites de temps. Jackpot ?

Oui ou non, imaginez que vous auriez la possibilité de répondre à une autre question, à partir de laquelle une infinité d’autres découleraient, tout aussi vastes que majeures :

Quel est l’intérêt de toutes choses ? Est-ce que tout cela – nos vies, les connaissances, les joies, les peines, la richesse, le pouvoir – a un sens ? D’où venons-nous ? Et inévitablement : Pourquoi ?

Cette histoire relate les péripéties d’Harry August (il y a une chorale de personnages, cependant Harry reste le plus imposant) à travers un siècle difficile. Le XXe et ses crises géopolitiques riches en conséquence désastreuses ainsi que ses développements scientifiques, ses révolutions politiques, industrielles et économiques. Cette aventure ne se départira pas d'un soupçon d'amour, de solitudes, d'une grande part d'amitié et de confiance, d'espionnage, d'une quête diabolique, de désillusions et d'un soubressaut d'espoir... Soit, vous l'aurez compris, c'est éclectique.
Un roman que j'ai classé dans la catégorie Fantastique à cause du phénomène extraordinaire, hors du commun, à la limite paranormal. Je suis même tenté d'ajouter qu'il est aussi une uchronie car ,quelque part, on découvre une réécriture de l'histoire... Une uchronie fantastique donc.

La fin du monde semble inévitable et Harry – avec, en partie, le soutien d’un cercle occulte, le cercle Cornus, qui regroupe d’autres membres comme lui – oriente ses vies dans ce sens. Ce dilemme constant planant au-dessus de lui : peut-on changer le monde afin de parer à un cataclysme irréversible ?
Avoir le temps de se poser des questions ne rend pas tout plus simple. Il pourrait sombrer dans une symphonie des spectres (cf John Gardner) phénoménale et devenir un moralisateur acerbe dans le but de conscientiser le peuple peut-être, mais surtout dans le but de comprendre qui il est. Un programme chargée, n’est-ce pas ?

L’auteure avait de quoi alimenter les souvenirs de son personnage principal. Même si la tentation était forte, Claire North a pu tempérer, rester pointilleuse sans nous noyer dans un tsunami informatif. Et quand Harry tient un discours riche (il raconte son histoire) et participe à des dialogues très précis, technique parfois ; il ne faut pas oublier que c’est la parole d’un individu qui a accumulé des siècles de connaissances. Donc l’usage de la densité s’impose d’elle-même si le contexte invite des individus identiques à converser sur des théories universelles.

Un livre vaste, très inventif, astucieux et d’une grande érudition. Une pâte composée de tous genres. Une écriture polyvalente. Incroyable maîtrise du contexte avec ses interactions complexes et ses ramifications maîtrisées – elles peuvent être aussi nombreuses que les étoiles suspendues au-dessus de vos têtes un soir d’été. Par conséquent, l’histoire globale reste crédible. Attaché à ce veinard, j’espère entendre encore parler d’Harry August car c’est vrai, des questions subsistent !

 

EXTRAIT

 

- "Laisse-toi porter", dit-elle encore avec un sourire grimaçant. Tu parles des gens décents qui mènent une vie décente comme si ce n'était rien, comme si ça ne comptait pas. Alors qu'en fait, la décence, c'est la seule chose qui compte. Si tes théories te permettent de construire une machine qui rend tous les gens très beaux, mais que tu ne t'arrêtes pas pour aider une vieille mère à traverser la rue, je me fiche de tes exploits, monsieur le scientifique..." (p269)

Claire North est le pseudonyme d'une auteure britannique né en 1986 en Angleterre. Elle connaît déjà un certain succès outre-Manche. Elle a déjà publié de nombreux ouvrages de genres différents. Plusieurs romans adultes sous le pseudo Kate Griffin. Et des livres young adulte sous son vrai nom Catherine Webb.
Bouquins traduits en français (en cliquant vous serez renvoyer respectivement sur les pages de Actu Sf et Elbakin.net :
- La guerre des rêves (Gallimard 2002)
- T1 La folie des anges (Eclipse 2013)

Interview sur Babelio de Mr Delpierre, un des 18 fondateurs à l'origine de cette nouvelle maison d'éditions qui a vu le jour en février 2014.

Elle proposera des ouvrages en tous genres : des thrillers, des romans historiques, de la SF, ou encore des documentaires. A ce titre, voici quelques livres déjà paru et celui à venir :

 La page officielle de la maison d'éditions Delpierre est sur FACEBOOK, (site internet en construction ) : https://www.facebook.com/EditionsDelpierre?fref=ts

La page officielle de la maison d'éditions Delpierre est sur FACEBOOK, (site internet en construction ) : https://www.facebook.com/EditionsDelpierre?fref=ts

Commenter cet article