Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fille du faiseur de Rois (Philippa Gregory)

Publié le par Moulaert Christophe

La fille du faiseur de Rois (Philippa Gregory)

La fille du faiseur de Rois
Philippa Gregory
Hug
o Roman 2015

Thriller historique, époque 15e s, en Angleterre.
Complot à la cour Royale impliquant les familles York (Rose blanche) et Lancaster (Rose rouge) en principal. Sans oublier le Comte de Warwick, le grand manipulateur, le faiseur de Rois et ses filles ; Isabelle, l’aînée et Anne, la benjamine.
Parmi toutes ces fratries, qui aura et gardera le pouvoir absolu ?
C’est la guerre des cousins, alias la guerre des « Deux-Roses ».

Récit factuel, hyperactif, très féminin clairement : le lecteur y trouvera deux types de femmes ; les dominatrices, et les soumises aux exigences de l’époque, le mariage de convenance. L’homme est insipide malgré son rôle dans les péripéties secrètes du combat pour la couronne.
L’intrigue qui est relancée à chaque chapitre reste toutefois un peu répétitive à propos de la méchanceté de l’une ou l’autre et de la méfiance de l’une par rapport à l’autre... Le fait qu’il pullule de prénommés Élisabeth et Édouard dans cet opus, la concentration est de mise.
L’intensité de l’histoire tient dans la simplification des faits sans dramaturgie, proche de l’épistolaire. C’est une confidence, mise en évidence de l’intimité d’Anne Neville, la plus jeune des filles Warwick.

Entre rêves et désillusions ; convoitise et naïveté.
Ce roman, qui se lit facilement, appartient à une saga (pas ordonnée réellement, pas d’ordres prédéfinis pour lire les livres).
En dépit de combats sanglants, il a manqué à l’homme que je suis un souffle plus romanesque et théâtral, une certaine violence sentimentale comme dans Bérénice de Racine.
Il m’a manqué de la bravoure et de l’audace.
Le sujet, l’endroit, le complot, s’y prêtait bien pourtant.

Pour en savoir plus, le quatrième de couverture :

Angleterre, 1465, les grandes familles de Lancastre et York se disputent depuis plus de 10 ans le trône. À cette époque un homme œuvre dans l’ombre pour faire et défaire les dynasties, au gré de ses intérêts personnels : Richard Neville, comte de Warwick, surnommé le » faiseur de rois ». Celui- ci, sans héritier homme, s’est servi de ses deux filles, Isabelle et Anne, comme des pions sur l’échiquier politique. L’histoire est racontée ici par Anne Neville. Mariée très jeune, Anne perd très vite son époux, ainsi que son père en 1471. Sa mère est enfermée au sanctuaire et sa sœur mariée à l’ennemi. Elle s’en sort en épousant Richard, le frère du roi, mais doit affronter la puissante famille royale, notamment la reine. Après la mort de sa sœur et de son seul fils, Anne finira par réaliser le rêve de son père en montant sur le trône aux côtés de Richard. Malheureusement, celui-ci s’éprend de sa nièce Élisabeth (future reine et femme d’Henri VII, la Princesse Blanche)…

La Guerre des Deux-Roses, souvent considérée en Angleterre comme le passage entre le Moyen Âge et l’époque moderne, moment fondateur pour l’État anglais, est ici racontée avec brio par l’une des plus talentueuse romancière du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l’Histoire a trop souvent tendance à oublier.


Disponible chez Hugo Roman :
Série la Guerre des Deux-Roses :
- la Princesse Blanche (2014)
- la malédiction du Roi (octobre 2015)

Pour ceux qui veulent lire la série dans un ordre chronologique des faits historiques et non selon les publications ; je placerai les romans comme suit :
1 - La fille du faiseur de Rois (1465)
2 - La Princesse Blanche (1485)
3 - La malédiction du Roi (1499)

Sur le site officiel - en anglais, mais avec ligne du temps - vous trouverez cette chronologie, idéale !

Commenter cet article