Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques des ombres (Pierre Bordage)

Publié le par ChrisMo

509023.jpgSérie événement !
 

Pierre Bordage

Diable Vauvert 

Du 24 juin au 13 septembre,


 les éditions du Diable Vauvert se lancent dans une aventure éditoriale exceptionnelle: la diffusion sous forme de feuilletons numériques du prochain livre post-apocalyptique de Pierre Bordage, Chroniques des Ombres.

 

Trois feuilletons seront diffusés chaque semaine, le lundi, le mercredi et le vendredi. Au final, ce sont 36 épisodes qui seront mis en ligne tout l'été jusqu'à la parution du texte intégral en version papier (le 19 septembre) et en version numérique.

 

Les deux premiers épisodes seront disponibles gratuitement.

 

Première épisode téléchargeable ici.

Deuxième épisode 



"Dans un monde envahi par la pollution chimique et nucléaire, une réorganisation s’est imposée à l’homme. Les voies aériennes furent réduites, des cités unifiées naquirent, comme celle de NyLoPa (114 millions d’habitants) qui regroupa Ny, Londres et Paris. Depuis, un tube aquatique qui traverse l’océan Atlantique relie Ny à Londres, Londres rejoignant Paris de la même manière. En dehors de ces cités, les reclus vivent dans le pays Horcite, ils sont considérés comme les damnés de la terre, au départ voués à une extinction certaine et irrémédiable. Une autre difficulté majeure s’impose à tous sans exception de frontières, c’est une meurtrière de masse. Ce sont les Cavaliers de l’Apocalypse… Les Ombres sans pitié qui effacent tout sur leur passage !


Il y a deux approches dans ce premier épisode :


D’une part, l’action se déroule à Paris et Ny :


À Paris. Ganesh intègre la patrouille des fouineurs (sécurité du territoire) au Central,  au même moment que la première attaque des ombres sur la citée Unifiée. Il est guidé par son mentor, Théodore, fouineur de 3e grade. Soigné à trois reprises par des greffes de cellules souches (cancer, calvitie, ou encore pour le cœur). Ganesh vient de recevoir sa « biopuce analytique » d’une très grande utilité, mais aux effets secondaires conséquents. Il se prépare à découvrir sa nouvelle condition, de solitaire, son boulot de fouineur dont la populace se méfie. Une matrice gère les données récupérées par les fouineurs, transmissions instantanées d’informations par la pensée grâce à la biopuce. Ils reçoivent en retour de nouvelles données, ces flux provoquant un chuchotement incessant dans leur tête…


Une série de meurtres, qui se comptent par plusieurs centaines, sévit à NyLoPa. Pas d’indices. Pas de revendications. Les meurtriers sont organisés. Est-ce une secte apocalyptique ? Des terroristes ? Et pourquoi Ganesh s’adapte plus vite que les autres fouineurs après l’intervention chirurgicale ?


D’autre part, on découvre ce qu’il se passe en dehors de la Cité Unifiée :


En dehors c’est le « pays » Horcite, où vivent reclus les damnés de la terre. Subdivisés en clan. Naja est l’un d’entre eux, elle appartient au clan du Pégase.

Elle rencontre un des cavaliers de l’Apocalypse lors d’une attaque de son « village »…


C’est parfait. Tout y est. L’intrigue futuriste, peut-être même plausible, plus d’Europe et autres continents, mais des Cités Unifiées (= le nouvel ordre mondial). La nanotechnologie, disponible pour des privilégiés triés sur le volet. Une légende noire fait rage, redoutable, provoque la curiosité. Un récit limpide, une écriture vivante capable de maintenir l’attention du lecteur à chaque page. C’est très intelligent, novateur, avec un suspens bien entretenu dans un décor agressif, toxique et pauvre (C’est la reproduction des conditions de vie de la frontière américano-mexicaine dans le monde entier) (le pays Horcite) et un autre à l’opposé faussement idéal (Cité Unifiée)."


 

L'auteur: 

Né en 1955 en Vendée, Pierre Bordage est le grand écrivain de la SF française mais il apporte un souffle épique universel à tous les genres et pour les lecteurs de tous les âges.

Ses livres, vendus à près d’un million d’exemplaires, ont reçu le Grand Prix de l’Imaginaire pour Les Guerriers du silence (L’Atalante), le Prix Tour Eiffel pour Wang (L’Atalante), le Prix Paul Féval de Littérature Populaire pour Les Fables de l’Humpur, le Prix Inter Comités d’Entreprise et le Prix Polar du Livre de Poche pour Porteurs d’âmes.

Il vit près de Nantes

 

Commenter cet article