Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cimetière des Saints (RP Russo)

Publié le par Christophe

 

Le-Cimetiere-des-Saints.jpgcimetiere-des-saints-richard-paul-russo.jpg

 

Le cimetière des Saints  2007 (The rosetta codex 2005)

Richard Paul Russo

 

Au moment où le cargo stellaire indépendant atteignait le Monde de Conrad. À la suite de l’attaque de leur vaisseau. Cal Alexandros, 5 ans, le fils du commandant du Prince exilé, et Sidonie, sa nounou, sont envoyés sur le Monde de Conrad. Les deux rescapés ont pour consigne de rejoindre la ville de Morningstar pour y trouver de l’aide et surtout ils ne doivent pas mentionner le nom de famille de Cal. Cependant, leur aérojet se crache en territoire hostile qu'il devait éviter, de l’autre côté d’un barrage. Sidonie est torturée et Cal enlevé.

Jusqu'à 16 ans, Cal ne connaîtra que l’esclavage. L'âge où il décide de s’enfuir. Sa route sera parsemée d'embuches vers Morningstar, il rencontrera des gens qui lui apprendront à vivre,  la connaissance, la réflexion, la méfiance, l’amour et l’horreur. Citons entre autres, un ermite. Blackburn, un « marchandeur », Sproul et le trésor, Aliazar et son frère idiot. Cal atteindra Morningstar. Il participera à la contrebande avec Terrel et joindra le mouvement des résurrectionnistes avec Karimah. Il y découvrira les traces de la civilisation Jaaprana disparue. C’est ainsi qu’il fait le lien entre un trésor qu’il avait trouvé de l’autre côté du barrage et cette civilisation. Rongé par la perte de Karimah, motivé par le retour de Sidonie, Cal acceptera de retourner sur sa planète d'origine pour y découvrir sa vraie famille. Ils partiront tous les deux récupérer un trésor enterré avec Sproul. Un livre et quelques pierres précieuses.

De retour sur sa terre d'origine, Cal voit sa mère pour la première fois. Elle est devenue morne et caustique. Elle croit à un canular  quand il se présente à elle. Le temps sera nécessaire pour annihiler le rejet au profit de l’acceptation. Cal décide de poursuivre une quête. Celle qui a commencé avec son père quand il avait 5 ans et qui trouvera sa finalité quand il atteint la trentaine. Sa vie entière est liée à cette quête.

L’histoire reflète avant tout la crise identitaire de Cal. Sans famille dès le plus jeune âge. Un orphelin qui voyage vers l'inconnu sans certitude sur l’avenir qui lui est réservé. À côté de cela, il est attiré par cette civilisation Jaaprana sans savoir pourquoi. Veine pour lui, au final, ce qu'il trouve c’est un lien qu’il garde avec son père en poursuivant ce que celui-ci avait commencé.

Pour l’œuvre, un décor étrange. À la fois triste et superbe. Pour un non initié, pour une première lecture du genre, il est amusant et impressionnant de découvrir le « perchon » (un cheval mutant), le cubomessage ou encore une rivière flottante…

L’histoire est lente au départ, il faut attendre peu après la deuxième moitié du livre pour trouver plus de mouvements. Un peu trop accéléré par rapport à la lente progression du début. Les personnages qui entourent Cal sont classiques. Le bien, le mal et l’amour. L’auteur laisse croire que la force des Sarakheen semble impressionnante, mais rien ne se passe. C’était une voie à exploiter pour plus d’animation peut-être.

L’univers, l’imagination, la précision des décors, l’atmosphère qui se dégage de l’écriture de RP Russso entraînent indéniablement les lecteurs dans sa croisière de l’imaginaire sans déception. Dans cette histoire-ci, cela s’est réalisé un peu au détriment de l’intrigue et de l’action.

 

Interview Actu SF: link


images-copie-2.jpg

 

 

Encore plus sur l'auteur:

 http://www.pocket.fr/site/la_nef_des_fous_&104&9782266162135.html?RECHA=Russo

Commenter cet article