Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Speed Fiction (Jerry Stahl)

Publié le par ChrisMo

livre 79

Speed fiction

 

Jerry Stahl

2011

2013/13E Note

 

 

Fiche 13E Note :

Le livre :

 

« En 1968, Canned Heat sortait le tube Amphetamine Annie. En 2013, Jerry Stahl nous plonge avec Speed Fiction dans une Amérique accro aux amphétamines. Ce court roman (en anglais Bad Sex On Speed) a été écrit en deux semaines dans une chambre d’hôtel parisienne. Speed Fiction, cauchemar hyperréaliste ne faisant aucune concession aux modes narratifs traditionnels, respire le vécu. Il égrène sur un rythme haletant des histoires folles et parfois terrifiantes car elles se déroulent là, sous nos yeux. Creusant profondément dans la psyché des plus atteints d’entre nous, explorant ses méandres les plus glauques, l’auteur en rapporte une vision implacable de la nature humaine. Ceux qui ne sont pas disposés à ressentir les effets du speed (jadis apprécié par Jean-Paul Sartre, qui se crut suivi pendant des mois par un homard géant…) devraient refermer l’ouvrage. Dans la mémoire des autres restera gravée une expérience unique, pouvant seulement être comparée à ce qu’on éprouve en fixant dans le blanc des yeux un être pris de démence.
La prose de Jerry Stahl porte l’empreinte des maîtres de la BEAT GENERATION : KEROUAC pour la poésie et la spontanéité, BURROUGHS pour l’ironie grinçante  à base de substances prohibées. Dans Speed Fiction, Jerry Stahl a souhaité explorer, jusqu’au vertige, les limites du langage et de la conscience. »

 

Mon avis :

Vous allez rencontrer la puissance évocatrice d’une main moite et tremblante qui vous forcera à mater la réalité au travers d’un regard absent. Les yeux révulsés, vos pupilles n’auront d’autres choix que de scruter votre cerveau. Ce qui vous transformera en penseur un peu rabat-joie momentanément. Vous deviendrez le témoin de la danse d’une troupe de foudres qui vous offre un remake de vos connaissances ennuyeuses en version multicolore et dynamique. La réalité remastérisée par « speed fiction » production.

Lire ce bouquin, c’est snifer et sentir le quotidien imaginaire et paranoïaque d’un accro à tout. La force de la verve de Jerry Stahl c’est de vous embarquer dans un ailleurs dominé par l’illusion, par la contradiction, par la révolte. Dominé par le désir de survivre à la monotonie, par la paresse calculée et contestataire qui ne consiste qu’à vivre au jour le jour, ou alors par aucun désir particulier, car c’est l’habitude transmise de mère en fille (et autres influences…), car c’est la dépendance et non la réflexion qui maintient la « speed-forme ».

Un ouvrage hallucinant. Aux connexions malignes. Un recueil court (128 pages) et intense imbibé de textes forts, d’une grande richesse. Un ton tranchant au style spontané réfléchi. Prochain speed dating : le 05 juin chez 13E Note éditions avec Jerry Stahl. Promis, on ne vous parlera pas de régimes minceur pour l’été.

 

livre_23-copie-1.jpglivre_13.jpg

Commenter cet article

La Petite Souris 31/05/2013 21:31

Déjanté ce livre ! Je l'ai dévoré ! Mais à la fin je t'avoue, je me suis demandé si ce n'était pas moi qui était sous speed ! Amitiés

ChrisMo 31/05/2013 21:36



T'as raison ! Excellent ! C'est ce qui rend l'auteur terrible.