Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Temps futurs ( Aldous Huxley)

Publié le par ChrisMo

TEMPSFUTURS

Temps futurs (Aldous Huxley/Pocket 2013)

Ape and Essence (Aldous Huxley/1948)

 

Bob, un pseudo poète autoproclamé pour se stimulé, et son ami Huxley, écrivain ; écrivent des scénarios pour le cinéma. Un jour, ils ramassent un  manuscrit du feu Tallis : « Temps futurs ». Huxley nous le partage tel quel.


Voici son histoire:

Les éminents scientifiques (Einstein et Faraday) sont humiliés et tirés par une laisse sur l’estrade d’un cinéma, où ils subissent les railleries de babouins spectateurs. Avant la projection d’un film futuriste, en 2108.

Le film : après une guerre nucléaire, il y a une trentaine d’années, le Dr Pool – un botaniste qui vient de Nouvelle-Zélande, un pays épargné par le conflit — découvre la Californie dévastée avec des espèces de plantes qui ont subi de phénoménales altérations. Durant ce laps de temps magique, il rencontre des humains qui ont survécu mais qui vivent sous un régime drastique et peu commode. Un peuple adulant « IL », selon le culte de Bélial, entre le sectaire et la dictature, n’autorisant les relations sexuelles que deux semaines par an pour une raison précise, la régulation des naissances. Ces gens vivent apeurés sous la pression d'une sanction mortelle en cas de non-respect des règles édictée par le mal supérieur. Une coutume rustique où la femme est considérée comme un objet, un vase d’impiété. Afin de tuer  le besoin de satisfaire les pulsions sexuelles de tout un chacun, le mot « NON » est cousu sur les habits des femmes au niveau de la poitrine, des fesses et du sexe.

 

Avis

L’auteur est friand de digressions culturelles.
Il a une écriture danse, à caractère érudit, très posée.

 

Il étale bien sa culture générale.

 

Huxley présente un récit poétique, surréaliste, empli de référence littéraire. L’ensemble est un peu loufoque dans une période post apocalyptique. On sent l’influence prépondérante de la Seconde Guerre mondiale – texte écrit en 1948, de l’évolution technologique et industrielle, de la course à l’armement exacerbé avec pour exemple la triste apogée de la bombe atomique, de l’implication de scientifiques comme Einstein ou Faraday.

Les singes remplacent les hommes et l’inverse, les hommes sont des singes. (Référence à la planète des singes ?).

 

Ce texte est quand même exigeant pour les non-amateurs du style. Il faut pouvoir en extraire la matière. Tout y est érudition et très, voire trop, conceptuel. Je devrais le lire plusieurs fois pour approfondir et comprendre. Voilà un beau casse-tête à refiler à un examen de fin d’année si un professeur veut être un peu vache.

 

Une satire complète de ce qu’était la guerre, la dictature, l’après-guerre et de ce que nous – être humain — sommes toujours, de notre société dans sa course folle au pouvoir, l’évolution technologique (pas toujours utile), au comportement irascible de la race humaine et de ce qu’Huxley pensait que nous serions. Toujours les mêmes finalement.
Ce mélange complexe constitué d’un scénario, de poésies, de récits dans le récit, m’a semblé trop lourd. Il y a un autre point, le passage des singes en introduction qui disparaît du contexte peu après et qui finalement passe pour une idée attirante mais non finie. Pareil pour la relation Bob-Huxley complètement effacée. Un ensemble touffu.

 

Cet ouvrage ne m’a pas inspiré du tout. Mon avis reste mitigé car l’avant-gardisme, l’imagination, le style de l’auteur ainsi que sa renommée mondial, provoquent une attente d’exceptionnelle avec une construction plus romancée et étonnante. Ce qui n’est jamais arrivée. J’ai eu l’impression que l’auteur en avait fait de trop. Peut-être ne recherchait-il rien d’autre qu’une dénonciation supplémentaire sur son époque. Le rendu en tout les cas m’a parut ennuyeux. Son livre le plus célèbre « Le meilleur des mondes », me semble-t-il, fût de très loin le plus abouti. 

Par contre, la couverture est parfaite.
En voici d'autres de la même collection chez Pocket, illustration de ARNAUD CRÉMET !

ILESHUXLEY.jpgLEMEILLEURDESM.jpgRetourMDESMONDES.jpg

Commenter cet article